Soete Tsuki 添え手突き

RESUME

Vous êtes en train de marcher lorsque soudainement une personne apparaît à votre gauche avec l’intention de vous attaquer. Interrompez-la en prenant l’initiative de dégainer votre sabre et de couper diagonalement à travers son épaule droite. Puis, enfoncez le sabre dans son abdomen tout en faisant un pas vers l’avant.

LE MOUVEMENT

1: Avancer de face en commençant par le pied droit, poursuivre sur le pied gauche, puis diriger la tête vers l’adversaire sur la gauche et placer les deux mains sur le sabre. Sur le troisième pas (pied droit), se retourner (faire face) vers l’adversaire en utilisant le pied droit comme appui de rotation. Et puis reculer le pied gauche, simultanément ouvrir le buste vers la gauche et réaliser “Nuki-Uchi”, en commençant par l’épaule droite jusqu’au flanc gauche “couper en Kesa”.

1: Le “Nuki-Uchi” en “Kesa”, le poing droit est arrêté au niveau de votre nombril. La pointe du sabre est arrêtée légèrement plus haute que le poing droit.

2 : Tourner légèrement le pied droit vers l’extérieur du corps et le tirer un peu. Armer en forme “Soete-Zuki”. Sans arrêter, avancer le pied gauche et piquer le ventre de l’adversaire.

  • La forme “Soete-Zuki” : bien pincer le milieu du “Mune” entre le pouce et l’index de la main gauche. La main droite se trouve sur la “Tsuka” qui est placée au niveau de la hanche droite. Le tranchant de la lame est dirigé vers le sol et le sabre est horizontal. Puis ouvrir le corps vers la droite.
  • Un fois l’adversaire piqué, le poing droit s’arrête en face du nombril et le sabre reste horizontal.3 : Sans changer la position de la main gauche, simultanément tirer le sabre et amener le poing droit sur la droite et face du pectoral droit. Le Kissaki est dirigé vers le sol devant soi. Puis se Mettre en garde “Kamae” et montrer le “Zan-Shin”.
  • La garde “Kamae” : La main gauche pince le “Mune” entre le pouce et l’index, donc la “Tana-Gokoro” (paume) est dirigée vers le sol. Le bras droit est légèrement allongé à droite, et sa direction est presque diagonale par rapport au sabre.

4 : Libérer la main gauche de la lame et saisir le “Koi-Guchi”. En reculant le pied gauche, réaliser le “Chi-Buri vers la droite”. Ici, le “Chi-Buri” suit la même trajectoire que la position de la lame.

5 : Rengainer le sabre “Nō-Tō” sans changer votre position.

6 : Aligner le pied gauche au pied droit. Relâcher la main droite de la Tsuka et se replacer en forme “Tai-Tō”. Reculer en commençant par le pied gauche et se placer en position du début (initiale).

A retenir : Soete tsuki

● Quand la première coupe diagonale est faite vers le bas, depuis l’épaule droite de l’adversaire jusqu’à la taille, est-ce que la main droite est à la hauteur du nombril, et la pointe du sabre légèrement au-dessus du niveau horizontal ?
● Est-ce que le sabre est solidement tenu entre le pouce et l’index gauche avec la main droite près de la hanche ?
Notes :
● Est-ce que la main droite termine en face du nombril après avoir fait l’estoc et est-ce que l’action de perforer atteint convenablement le corps de l’adversaire ?
● En exprimant du Zanshin, est-ce que le coude droit est naturellement tendu et que la main droite n’est pas plus haute ou plus basse qu’au niveau de la poitrine ?

TRADUCTION DU LIVRET ZNKR IAI 2009, révision 2018 par Luc Guyot et Philippe Merlier.

1. MaeAvant
2. UshiroArrière
3. Uke-NagashiBlocage balayé (absorbé)
4. Tsuka AteFrappe avec la tsuka
5. Kesa GiriCoupes diagonales
6. Morote TsukiPique à 2 mains
7. Sanpo GiriCoupes dans 3 directions
8. Gammen AteFrappe au visage
9. Soete TsukiPique à l’aide d’une main
10. Shiho GiriCoupes dans 4 directions
11. So GiriCoupes enchaînées
12. Nuki UchiDégainer/couper